lundi 28 décembre 2009

ça concerne qui ?


Une centaine de personnes sont directement concernées :
Celles qui veulent bien prêter leur mains et qui sont intéressées par ce projet artistique.
Maire-bénévole d'association- président de club- élus- commerçants- artisans-doyens-agriculteurs-postiers-médecins- infirmières- buraliste- prêtre- pasteur ....des figures emblématiques comme le joueur de boules le plus connu- le maire qui a cumulé le plus de mandats- une vieille dame rigolote-une nounou pas ordinaire.... la directrice d'école-quelques enfants de tous les âges.....il y a aussi des couples mythiques dont les deux mains réunies seraient les bienvenues....certains font des pizzas, d'autres tiennent l'épicerie centrale, d'autres s'activent pour rendre les fêtes St chaptoises des plus agréables ....Et tous les autres , ceux qui auraient le désir de s'intégrer davantage dans le village mais qui n'en ont pas l'occasion à cause de leur travail . Tout le monde peut se sentir concerné, les ados également, la liste n'est pas exhaustive , merci de me contacter.
c'est avec plaisir que votre main sera à jamais immortalisée!
Enfin la population entière du village sera indirectement concernée par l'exposition elle même .

mercredi 23 décembre 2009

La main


Déjà , l'homme à la préhistoire tenta d'apprivoiser la mort et dessina sa main sur la paroi des cavernes pour affirmer sa présence au monde.
La main est le premier outil de l'homme et signe linguistique.
La main transforme.
Corps , elle est naturelle , réalisatrice d'une pensée. Elle relie un savoir poïetique au monde.
La main parle de la vie et de la personnalité de son propriétaire .
La main raconte une histoire ; tandis que le moulage la révèle et immortalise la trace de ce vécu.
Toutes ces mains réunies comme les maillons d'une chaine montrent l'individu dans sa singularité mais surtout relié à l'autre.

Qu'est-ce que l'interdépendance ?


Manger du pain le matin....

C'est avoir une pensée pour l'agriculteur qui a planté et récolté le blé.
C'est avoir une pensée pour l'ouvrier agricole qui l'a aidé , pour le transporteur qui a acheminé le blé au moulin, pour le meunier qui a transformé le blé en farine,pour le boulanger qui a confectionné le pain et enfin pour la boulangère qui l'a vendu.
En continuant d'observer nous découvrons également que l'agriculteur a utilisé un tracteur fabriqué par des ouvriers et entretenu par un garagiste . Il a besoin de la coopérative agricole pour se fournir en carburant ...Il porte un joli pull en laine de mouton....nous pensons alors au berger et à ceux qui tricotent.....
C'est sans fin!
Manger du pain le matin c'est penser à toutes ces mains qui ont aidé à transformer le blé en pain.